Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 09:33

Le Berger de Locmariaquer - Fabien Goeusse (voir article précédent) nous à envoyé ce lien pour expliquer un peu plus la démarche de ces éleveurs atypiques. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan/bretagne-au-coeur-elevages-atypiques-1389877.html

 

Aussi nous incluons cet article paru dans l'Ouest France. Christelle " la pionnière" est remplacée par Christophe Lefèvre à la ferme pédagogique de Vannes. 

 

Vannes. Sur les rives du Vincin, une ferme à la ville

  • Christophe Lefèvre et Christelle Guérin avec le troupeau de moutons suffolk. | Illustration Ouest-France

 

Après Christelle Guérin, Christophe Lefèvre sera bientôt l’exploitant agricole de l’élevage ovin et de la ferme pédagogique bien connue des enfants vannetais.

À deux pas du corps de ferme, de la cour où maraudent quelques poules, la pâture glisse en pente douce vers les rives lumineuses du Vincin.
Quelques ruches le long d’une haie, un potager. Dans un champ voisin, un troupeau de brebis suffolk pâture. Les terres appartiennent au Conservatoire du littoral
Depuis 1999, celui-ci a passé une convention de gestion de ce terrain avec la Ville. Et une autre pour l’exploitation du terrain.

Une pionnière

Depuis 2007, Christelle Guérin exploite ce petit coin de paradis, au 6, rue de l’île d’Arz, à deux pas du centre-ville. Une trentaine d’hectares, dont cinq appartiennent à la Ville.
L’exploitante a géré la croissance d’un troupeau de moutons qui compte aujourd’hui environ 60 bêtes. Un élevage forcément bio sur cette terre du Conservatoire. La viande est vendue directement à la ferme.

Une ferme pédagogique

La ferme c’est aussi, des poules, des lapins, une vraie basse-cour. Un outil d’initiation à l’environnement financé par la Ville. Entre 150 et 160 groupes, dont une centaine de classes et des centres de loisirs, passent chaque année.

Une chambre d’hôte

Christelle Guérin a également mis en place une chambre d’hôtes (entre 180 et 220 nuitées annuelles).

Une nouvelle reconversion

Installée au Vincin, en reconversion, il y a dix ans, la fermière a souhaité quitter l’exploitation, cette année, et se reconvertir à nouveau, cette fois, dans une activité de chambres d’hôtes à Plescop.
Un départ avec un pincement au cœur. « Le cadre de vie est super. Mes enfants ont grandi ici. En ville et au bord du Golfe. »

Un rêve d’enfant

Christophe Lefèvre reprendra, d’ici quelques semaines, l’exploitation. Fils d’éleveurs de l’Allier, il réalise un rêve d’enfant en devenant éleveur à son tour.
Conseiller agricole au Groupement agricole du Morbihan, il garde une activité salariée à mi-temps.

Une salariée

Déjà salariée de Christelle Guérin, Zoé Tourquetil s’occupera des classes pédagogiques, et de la chambre d’hôtes. Christophe Lefèvre souhaite toucher les collèges pour favoriser la découverte du métier d’agriculteur.

Eco-paturage

 

Régulièrement, dans le cadre d’une convention avec la Ville, l’exploitante mène des moutons pâturer dans des bassins dits d’orage, de régulation d’eau, à Kerlann, au Ténénio, à Laroiseau.
Une manière de préserver la biodiversité. Flore et faune (insectes et oiseaux) trouvent un terrain favorable dans les zones broutées par les brebis.

Garder les chiens en laisse

Les promeneurs doivent impérativement tenir leur chien en laisse dans les sentiers qui bordent les terres de la ferme. Les brebis sont très vite affolées et leur panique peut avoir de graves conséquences.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche