Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 20:05

 

 

 

                                                 LE POINT SUR LE PIETIN 2011

 

                       Le piétin, infection des pieds des moutons avec odeur nauséabonde et pourriture et décollement des onglons - quelle corvée pour les éleveurs. Tôt ou tard on est confronté à ce fléau dans nos élevages.  Ce n'est que ces 25 dernières années qu'on a commencé a comprendre les mécanismes en jeu. D'où la persistance de quelques idées assez répandues comme:  'de toute façon c'est dans le sol ', 'c'est le climat'.

                   Avant vers 1800 il n'y avait pas de piétin en France. Il a été introduit par l'arrivée de moutons Merinos. C'était déjà un problème qu'on achète. Aujourd'hui c'est un problème mondial. Ce qui suit est la synthèse d'informations récents sur la lutte contre ce fléau en France,Canada, Australie ,Nouvelle Zélande, UK etc.

                   COMMENT LE PIETIN S'INSTALLE?

             1.L'infection commence toujours sur la face interne de l'onglon où la corne ne protège plus les tissus (membrane kératogène).L'infection non traitée se propage .Si la face interne de l'onglon est en bon état , l'infection ne peut pas s'installer.

  1. Une bactérie (le Fusobacterium necrophorum) qui est toujours présente dans les sols prépare le terrain sur la face interne qui est déjà en mauvais état en émettant des toxines qui vont aider différentes bactéries à s'installer. Une seule de ces bactéries peut provoquer le piétin.
  2. 3.    Cette bactérie , LE DICHELOBACTER NODOSUS est peu résistante dans le milieu extérieur :maximum 2 semaines . Il y a plusieurs génotypes plus où moins virulents .L'infection peut être le piétin bénin où virulent. Le DICHELOBACTER NODOSUS est la seule bactérie qui agit sur la Kératine ( matière majeure de l'onglon) et sur l'élastine (matière majeure des ligaments). S'il n'y a pas d'odeur nauséabonde ce n'est pas le piétin mais une infection moins grave et plus facile à traiter (ex:bombe désinfectante )

                                  

                                       DONC

 

   L' ENNEMI EST  BIEN LE DICHELOBACTER NODOSUS

                       et connaître son mode de vie est la clé de la lutte :

 

    Le D.Nodosus ne peut vivre que très peu de temps en dehors des onglons des moutons. Il ne peut plus se multiplier et meurt sans le kératine des onglons. Selon les conditions il va mourir après 2 jours à 2 semaines . Par contre il peut résister 6 semaines dans des morceaux d'onglons taillés.(d'où l'intérêt de faire le parage dans un endroit bétonné où on peut éliminer les morceaux.)

 

 

 

 

        Il prolifère plus dans les onglons quand les températures sont au dessus de 10° et le milieu est humide (pâtures, fumier) mais déposé sur le sol (dans un millimètre carré il peut y avoir plus de 200 000 D.Nodosus) il peut être déplacé et il va seulement proliférer s'il est mis en contact avec l'onglon d' un mouton avec une paroi interne de l'onglon en mauvais état . On voit pourquoi le fumier et la boue sont des surfaces plus favorables et pourquoi il y a souvent une flambée de piétin des que les températures montent . Par contre si les onglons et en particulier la face interne sont en bon état, ou aucun mouton ne passe, il meurt après un délai court.(2 jours à 2 semaines )

 

     -LE RESERVOIR est surtout LES ANIMAUX INFECTES

-      Le D. Nodosus peut persister jusqu'à 2 ans dans des onglons de moutons apparemment sains. Il semblerait que c'est plus un problème avec un piétin bénin qu'un piétin virulent .

-      Le D. Nodosus peut persister jusqu'à 6 semaines dans les morceaux d'onglons taillés.

-      La transmission se fait surtout sur les pâtures contaminés (moins de 15 jours depuis pâture par des moutons infectés )Mais ce n'est pas en changeant de pâture tous les 15 jours qu'on règle le problème il faut avant tout des onglons de tout le troupeau en bon état.

-      Transmission aussi dans les bergeries et chemins (sauf si pas de passage depuis 15 jours )

-      et sur des aires de parcage. (par exemple: un lot de moutons a été contaminé après passage sur une aire où un autre lot ,avec environ 1% de moutons avec piétin,  avait stationné 1 heure auparavant.)

 

        LES ANIMAUX INFECTES SONT LES SEULES SOURCES            

                                DURABLE D'INFECTION.

 

                      Le plus souvent c'est une maladie qu'on achète. Et attention ,cela peut être plus ou moins virulent (d'autres génotypes que celui qui sévit chez vous)

                  -quand on rentre des animaux -béliers, agnelles etc.- une quarantaine d'un mois dans un endroit sain est préconisée, avec inspection des pieds etc. C'est vraiment la corvée mais c'est tellement moins que d'introduire une souche virulente ou de réintroduire le piétin une fois qu'on l'a éliminé. D'ailleurs, avec la gale , le piétin est probablement la seule maladie qu'on peut éviter avec une quarantaine. Acheter un bélier dans un centre de sélection semble être une certaine garantie de l'état des onglons à l'achat.

 

                  -D'autres possibilités mineures d'introduction , mais à ne pas négliger, sont les bottes ,tapis de tondeur, pneus , foires etc.          

       

Partager cet article

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche