Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 18:52

12.11 DN brebis rentrentC'est bientôt les premières mises bas chez Didier; . Un premier lot de brebis va mettre bas fin janvier  -février 2012. Elles sont dehors le jour et rentrent la nuit dans le bergerie tunnel de 300m2 avec un peu de grain pour les attirer et du foin . La bergerie a coûtée 5000 euros et son seul défaut est d'être trop chaude en été. Les aménagements sont faits maison avec protection grillage sur les côtés et cornadis sur parpaings etc . L'eau est distribuée en bergerie comme au pâturage par citerne dans des grands bacs (que le tracteur peut chevaucher si nécessaire) On voit un bac dans la photo au dessus à droite  .C'est l'eau du puits . Celà permet aussi de faire le tour des champs et surveiller les brebis12.11 DN alimentation des brebis en bergerie.12.11 DN Cornadis

12.11 DN détail bordure A partir des premières mises bas les brebis sont rentrées dans l'ancienne bergerie  qu'on a vu dans l'article  Nouvelles de Didier............. décembre 2011  Elles resteront là pour le premier mois de lactation avec foin et 500g d'orge par jour. Les cases d'agnelage sont alignées sur la longueur et un couloir les sépare des lots de brebis. Les brebis sont sorties au fur et à mesure des mises bas et, après séjour plus ou moins rapide dans les cases d'agnelage , vont vers le lot des brebis avec agneaux . Celà facilite la surveillance à ce moment critique . C'est le plus gros problème de cet élevage car il faut assurer en même temps la commercialisation - d'ou son résultat avec un seul agneau élevé ,en moyenne, par brebis. Il a ajouté une case d'adoption depuis sa rencontre avec Dominique Nouvelles de Dominique . Mai 2011 suite : Nouvelles de Dominique , Mai 2011  12.11 DN case adoption12.11 DN cornadis adoption jpgDans les deux photos on voit la case d'adoption et le détail du cornadis . C'est une adaptation d'un cornadis pour veaux (l'animal est le chien de Didier qui nous accompagnait!)

Ensuite les brebis sont sorties et les agneaux sevrés à 2 mois. Les agneaux restent dehors et seront rentrés par petits lots selon leur croissance pour fournir les clients toute l'année . Ils sont rentrés 2 mois avant la vente et nourris au foin et à l'aliment - à volonté pour les mâles et rationné à 400g/j pour les femelles. Dans la photo ci-dessous il y a le dernier lot de 2011.12.11 DN Agneaux engraissement

Depuis que Didier a constaté que les brebis les plus faibles ont du mal à défaire les balles rondes un peu trop serrées qu'il déposait tel quel , il a décidé de les défaire avant de remplir les cornadis. Celà prend un peu de temps car il ne peut pas utiliser une dérouleuse dans ses bâtiments mais il trouve que c'est beaucoup plus facilement mangé. Ses stocks de foin sont de très bonne qualité et suffisants. Heureusement nous avons eu de l'herbe en automne.

A part la periode de mises bas et engraissement les brebis et agneaux sont dehors . Tous les parcs aboutissent aux bâtiments et sont clotûrés avec grillage . Comme Didier élève aussi des biches une partie des clôtures est prévue en conséquence (plus de 2m de hauteur) . Tout est posé par lui-même avec la fourche du tracteur pour enfoncer les pieux et tirer les grillages12.11 DN parcelles clotures12.11 DN cervidés 12.11 DN Patures et cornadis

Les brebis sont changées de parc tous les 8 jours et les pâtures (y compris celles qui ont 10 ans) sont toujours en bon état. Pour l'instant la fumure est surtout du fumier composté sauf sur les parcelles éloignées. Pour le chaulage , Didier utilise la dolomie à raison de 2t5 hectare tous les 3 ans. Dans les photos au dessus on voit un lot de brebis qui ont déprimé une parcelle nouvellement implantée; Leur mise bas est prévue pour fin février/début mars. Le jour de notre visite était entre des averses mais les chemins d'exploitation restent assez praticables car les ostreiculteurs du coin ont des coquilles d'huitres qu'il met sur ses chemins.

Il n'y a pas de parc de tri ni couloir et pediluve sur l'exploitation . Entre le couloir dans la bergerie principale et le parc de tri bovins (astuce de berger!Didier est adhérent à la CUMA de Surzur et utilise le parc de contention bovins) modifié avec des clôtures les manipulations principales sont facilitées - vermifuge au champs (une fois l'an pour les brebis , tous les mois pour les agneaux). La tonte a lieu en juin et la taille des onglons est faite à ce moment là. Il n'y a pas de problème de pietin et les brebis n'ont pas de complément minéral.  Les beliers Rouge de l'Ouest sont achetés toujours chez le même éleveur : M. Launay de Rieux (à côté de Redon)

A l'avenir il y aura du changement car en 2012-13 son fils Victor va s'installer en EARL avec lui ce qui permettra d'ameliorer le nombre d'agneaux élevés et le mode de vente  en directe. L'abandon de l'élevage des biches va libérer des terres et c'est toujours plus facile de pouvoir partager des tâches et prendre un peu de temps libre ( cheval de randonné et association vigilance environnement pour Didier) . En plus Victor a un CAP boucher ce qui va être bien utile avec le projet de découpe sur place .

Merci de l'acceuil, Didier, et de la passion communicative de ton métier .  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche