Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 13:30

Les conseils de laurence SAGOt de l'institut de l'elevage:

 

Avantages de grouper les luttes :

- Mises bas courtes avec des lots homogènes ce qui facilitent les traitements, les vides sanitaires.

- Adaptation plus facile de l’alimentation

- Meilleure gestion des haras de béliers

- Commercialisation des agneaux plus groupée

 

La lutte a lieu pendant la saison sexuelle de la brebis à savoir d’aout à décembre environ. C’est pendant la période où les nuits sont les plus longues que la brebis crée de la mélatonine qui déclenche l’ovulation.

 

Quelle durée de lutte :

- pendant la saison sexuelle ?

Les béliers restent avec les brebis un mois et demi à trois mois selon les exploitations.

En général, six semaines de mise en lutte permettent des mises bas groupées (équivalent de 2 cycles).

Il est bon ensuite de faire un diagnostic de gestation 40 jours plus tard (voir article suivant) pour s’assurer que les brebis soient pleines.

On préconise 1 bélier pour 40 brebis et 1 pour 20 à 25 agnelles, ces dernières devant avoir un poids suffisant (les 2/3 du poids adultes soit environ 25 kilos, être en capacité de manger du fourrage pour développer leur rumen).

Pour les agnelles, il est bon de mettre des béliers qui ont de l’expérience car une agnelle est craintive par rapport à une brebis. Par contre, le flushing est inutile chez elles avant la mise en lutte.

 

- Pendant la période de contre saison ? (de janvier à aout)

Les brebis sont déclenchées par un « effet mâle » (un bélier) qui entrainera une ovulation 2 à 3 jours après. Il arrive que la première ovulation ne soit pas fécondante donc il faut laisser le bélier le 2° voire 3° cycle pour être assuré.

Si on veut au maximum des mises bas groupées, on peut utiliser des béliers vasectomisés pour « l’effet mâle » : ils jouent le rôle de déclencheur d’ovulation mais n’inséminent pas les brebis donc on est ainsi assuré que des brebis ne vont pas mettre bas plus tôt que les autres.

Inconvénients : Ces béliers ne servent que 2 mois dans l’année !

 

Les conditions à prendre en compte pour les mises en lutte :

- Au niveau des brebis :

 - Les brebis doivent être en reprise d’état pour favoriser la fertilité et la prolificité (entre 2,5 et 3)

 - L’éleveur doit pratiquer une politique de réforme des brebis vides qui n’ont pas pris en lutte d’automne.

  - Toutes les interventions provoquant un stress (tonte, déparasitage, vaccinations, parages d’onglons…) doivent être réalisées au moins un mois et demi avant la lutte.

- Au niveau des béliers :

- Ils doivent être âgés entre 1 et 6 ans. Surtout pas de bélier de l’année, leur capacité sexuelle n’est pas assez développée !

- Ils doivent être en bon état : Le flushing doit se faire 2 mois avant la mise en lutte, période de fabrication des spermatozoïdes)

- Les béliers doivent être déparasités

Partager cet article

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans Lutte
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche