Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 07:52

 

 

 

                PARASITES OVINS : Les strongles digestifs.

Quelques informations et questions à se poser sur les vermifuges.

Pour tous les élevages : bio ou non , petits ou grands.

 

Optimiser l'utilisation des vermifuges.

 

Quelles sont les Strongles Digestifs qui vivent dans mes pâtures?

 

Des études faites en 2006 et 2008 ont permis d'identifier les strongles principaux présents en Bretagne.

Trichostronglyus colubriformis

Teladorsagia circumcincta (connu avant comme 'Ostertagia')

Haemonchus contortus

Il est possible que vous trouviez les larves de ces trois parasites dans vos pâtures. Ils ont besoin des moutons pour compléter leur cycle de vie. Ils vivent sur les pâtures à 80% sur les premiers 5cm d'herbe dans l'humidité. Les problèmes ne se manifeste qu'en cas d'infestation massive . Nous n'allons pas rentrer dans le détail des cycles de vie sauf où cela aide à prendre des décisions - liens utiles en fin d'article.

  1. Haemonchus contortus ne pose pas de problème dans tous les élevages mais il faut être vigilant car ces larves se nourrissent de sang dans la caillette et ils peuvent « saigner » les agneaux et les brebis. Quand on constate des animaux abattus et anémiés (en regardant la couleur des muqueuses de l'oeil - trop blanc) avec , peut-être, un oedème sous la mâchoire (bouteille) il peut s'agir des dégâts de ce strongle. Les femelles adultes peuvent pondre des milliers d'oeufs par jour . C'est de Juin à Septembre qu'il faut être le plus vigilant sur ce strongle ; en particulier quand les températures sont au dessus de 18° , en conditions humides sur des belles pâtures. Si la suspicion se confirme il faut vermifuger.

  2. Trichostronglyus et Teladorsagia sont des strongles qui, en surnombre, vont provoquer des difficultés digestives et des lésions sur les intestins. Ceux-ci vont surtout affecter les agneaux dans leur premier été /automne.

Teladorsagia cause un manque d'appétit et perte de poids.

Trichostronglyus provoque une diarrhée noirâtresurtout en fin d'été /automne.

P1160447

Ces deux strongles sont ingérés en tant que larves par les moutons. Ils se transforment en 15 à 18j en adultes dans les intestins . Les femelles pondent des oeufs qui sont excrétés dans les crottes. Selon la température et l'humidité au sol il peut y avoir des larves infestantes 7 à 10 jours après. Selon l'époque de l'année les strongles peuvent survivre quelques mois sur les pâtures mais on estime qu'environ 75% meurent dans les 3 à 4 semaines sans moutons sur les pâtures. C'est le soleil et le sec qui va les supprimer le plus.

 

 

Si des moutons en bon état sont exposés à de petites infestations répétées ils acquièrent une immunité - il y a un ralentissement du développement des larves et une baisse de ponte des femelles. Cette immunité ne sera jamais très forte avant l'âge de 7 à 9 mois et une brebis ne transmet pas cette immunité à son agneau. L'immunité des brebis est affaiblie environ 2 semaines avant et 8 semaines après la mise bas. Mais un agneau qui tête (dont le mère a bien du lait!) ne va pas manger assez d'herbe pour se contaminer trop.

 

 

Le souci pour un éleveur est de trouver le moyen de maintenir l'immunité des adultes tout en protégeant la croissance des agneaux.(tableau 1)

oeufs strongles

 

Les vermifuges disponibles pour strongles.

L'étude faite en Bretagne a mis en évidence la résistance de larves de strongles à certains vermifuges . Ceci a été constaté partout dans le monde .

Les vermifuges sont de quatre sortes, avec , entre parenthèses, leur couleur, et après, les initiales utilisées dans certains documents .

1. Les Benzimidazoles (blanc) genre: Panacur, Rintal, Multispec, Synanthic,Hapadex etc. BZ action courte

 

2. Le Lévamisole (jaune) LV action très courte

 3. Les Lactones Macrocycliques (transparent) genre: Ivomec , Cydectine, Oramec, etc ML Ces vermifuges ont une action longue .

 4. Amino-acetonitrile derivative (orange limpide) le monepantel, nom commercial Zolvix est le seul nouveau vermifuge depuis 25 ans.AAD action courte

On peut ajouter que pour cibler Haemonchus il y a les Salicylanides : genre Supaverm, Seponver.

 

Les vermifuges qui ont perdu de leur efficacité en Bretagne sont surtout lesBZ .Comment s'installe cette résistance ? Le tableau 2 va la résumer:

créations parasites resistants

à retenir : larve sensible = larve qui est supprimée par un vermifuge

larve résistante = larve qui survit au vermifuge et va produire une population de larves résistantes.

 

Pour conserver l'efficacité des vermifuges on préconise de maintenir sur les exploitations ce qu'on appelle le « refugia » c'est à dire des moutons non vermifugés qui vont servir de refuge aux larves sensibles et ainsi « diluer » le nombre de larves résistantes sur les pâtures. Ces idées sont appliquées de plus en plus dans les régions moutonniers ou ils considèrent qu'une brebis en bon état (note corporelle au dessus de 2,5 ) n'a pas besoin de vermifuge. Il faut éviter les situations ou un animal vermifugé peut contaminer des pâtures propres avec les oeufs de larves qui ont survécu au vermifuge.

 

Comment savoir si les vermifuges sont efficace chez soi?

Le moyen de savoir est en faisant des coprologie après le vermifuge . On préleve des crottes et on compte le nombre d'oeufs par gramme de crottes. On peut faire un prélèvement avant le vermifuge puis un deuxième après . Le délai dépend du produit utilisé :

BV= 8 à 10 jours après

LV = 3 à 7 jours après

ML = 14 à 17 jours après

Normalement le Zolvix est efficace .

Si le vermifuge est efficace, il ne devrait pas avoir d'oeufs dans le deuxième prélèvement.

 

 

Aujourd'hui dans les zones moutonnières il y a des élevages où on vermifuge peu ou pas les adultes . Tout dépend du climat et des possibilités de rotation des pâtures. Dans les cas où on doit vermifuger les adultes on préconise 1ou 2 fois maximum par an – au delà on a besoin d'un conseil avisé. Pour les agneaux d'herbe on préconise 2 à 3 fois maximum pour les strongles – et pas trop tôt car l'agneau qui tête, ne mange ,en général, pas assez d'herbe pour se contaminer. On recommande de changer de sorte de vermifuge si on en fait plusieurs la même année pour réduire les larves résistantes ( précédemment on recommandait de changer chaque année)

Dans l'étude du GDS , là où la pluie annuelle dépasse 1000mm (voir carte) les strongles sont plus nombreux . Mais en années plus sèches il y en aura moins.

Ici on n'aborde que les infestations de strongles digestifs . D'autres parasites sont plus ou moins un problème sur adultes en Bretagne mais nécessite des conseils avisés afin de savoir de quoi il s'agit . Pour les agneaux selon les modes d'élevage il y a le tenia (agneaux d'herbe) et le coccidiose (agneaux de bergerie) principalement , mais nous ferons un article sur ces sujets.

pluviometrie annuelle Bretagne 1998-2006

Cet article est en partie basé sur l'étude GDS et largement inspiré du thèse de Isabelle Tanguy (2011)

link http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=1421 à voir pour les photos et compléments d'informations.

Concernant l'évaluation de l'état d'une brebis  voici un lien très utile (NEC = note état corporel dans le jargon moutonnier) link http://www.reconquete-ovine.fr/spip.php?article661


Partager cet article

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans Parasitisme
commenter cet article

commentaires

aboly Nicolas 15/12/2016 11:26

cette étude donne une idée de l'utilisation des vermifuges au niveau des ovins. Elle fait ressortir les résistances des parasites aux médicaments dont les conséquences seront fatales pour le revenu des éleveurs si les méthodes de traitements ne changent pas.

fx 27/11/2012 07:53

super article concis et clair

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche