Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 12:25

 

M. Hervé Tensorer, responsable de la structure, accompagné de Mme Auriane CASTERS, vice-présidente à la CCBI chargée de l’agriculture nous ont fait découvrir le plus petit abattoir de France.

13.10 Abattoir de belle ile

 

Construit en 2010 avec l’aide des différentes subventions (40% issues de l’Etat au titre du FNADT (Fond national d'aménagement et de developpement du territoire) ,la Région Bretagne et du Conseil General du Morbihan), cet abattoir est à la propriété de la communauté de communes de Belle Ile.

 

 

Cette dernière s’est fortement investit dans la construction de ce local convaincue qu’au delà de son rôle initial, l’abattoir est indispensable à la conservation d'une activité économique telle que l’agriculture. En effet, l’agriculture assure également une fonction d'entretien du territoire, permet un équilibre avec le développement lié au tourisme et concourt à la sauvegarde du caractère naturel de l'île.

 

60 tonnes de carcasses sont produites par an sur site dont la majorité provient des ovins (80%), les 20 % restants se partageant entre les veaux de moins de 8 mois (10 %) et les porcs (80 à 90 kg de carcasses).

P1120548.JPG

Les gros bovins produits sur l’ile sont eux abattus en Vendée à Challans.

La capacité de production de l’abattoir avoisine les 100 tonnes de carcasses mais le cheptel actuel sur l’ile ne permet pas de produire autant. D’ailleurs élus et agriculteurs s’inquiètent aujourd’hui de la pérennité de cet outil, des éleveurs de moutons étant sur le point de partir à la retraite mais n’ayant pas de successeurs.

L’abattoir fonctionne 4 jours en pleine saison et 2 jours le reste de l’année.

Cinq personnes travaillent dans cet abattoir (1 bouvier et 4 sur la chaine d’abattage).

Le bâtiment est partagé en plusieurs salles :

-          la bouverie, où sont stockés les animaux avant abattage. Un premier contrôle de la qualité des animaux y est pratiqué.

13.10 Accès bouverieP1120540

       L'entrée de la bouverie                                Hervé Tensorer expliquant la  bouverie

-          L’abattage : Après avoir été insensibilisés, les animaux sont tués très rapidement.

abattage.jpg

-          Vient ensuite les différentes taches (décollage du cuir, éviscération…) avant que les carcasses ne soient découpées en deux puis mises au frigo.

13.10 abattoir .plateau inspection évisceration13.10 explications abattoir13.10 abattoir salle bouchers

 Salle d'abattage : plateau inspection eviscération                           salle de boucherie

Comme dans tous les abattoirs d'animaux de boucherie, une inspection visuelle de chacune descarcasses est réalisée par un agent de l'Etat. Celui-ci est habilité administrativement et pénalement, afin de veiller au respect des conditions de fonctionnement et de protéger les animaux pendant l'acheminement et l'abattage.

P1120552.JPG                                                           le groupe dans sa belle tenue

Un tel outil fait des envieux auprès des agriculteurs du continent qui demain pourraient peut être ne plus pouvoir abattre sur le Morbihan si de tels outils ne sont pas maintenus à Vannes , Pontivy ou crées de toute pièce à Sérent…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche