Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 12:01

 

 

Nouvelles de Christelle, Vannes 2014

14.4 CG pature

 

Christelle est installée depuis 7 ans en agriculture biologique sur la ferme du Vincin à Vannes . Elle exploite toujours les 27 hectares de départ . Les prairies groupées près de la ferme sont divisées en parcelles d'environ 1,5ha clôturés (finis les problèmes de clôture électrique !) et resemées si nécessaires en ray grass anglais, trèfle blanc et fétuque. Les 5 ha plus éloignés sont utilisés en rotation blé noir.(link http://www.lafermeduvincin.fr/actualites/600000ouvrieresalafermedu vincinparticipentalaproductiondeblenoir) 

 ...mélange céréalier, foin. En plus 5ha sont exploités assez loin (vers la clinique Océane) . Ces hectares ont donné 16 T de mélange céréalier à un coût de 2500€ pour déchaumage, labour, semis, moisson avec un coût de 1000€ de semences.

Christelle s'est bien intégrée à l'agriculture locale. Avec 3 agriculteurs de Vannes et un de Séné elle a trouvée un groupe d'entraide précieux. Quand elle doit assumer des animations pour la mairie de Vannes et andainer le même jour au moment des foins …. un des agriculteurs le fait avec son gros matériel et en plus 3 fois plus vite. En contrepartie Christelle fait la traite (oui , en agriculture il vaut mieux être polyvalent!!) pendant les 10 jours de vacances d'un des agriculteurs – par exemple . Il n'y a pas d'échange d'argent et les heures précises ne sont pas comptées. Voilà un arrangement intelligent qui fait surtout des échanges humains enrichissants.

Le troupeau de 85 brebis évolue vers la race Suffolk que Christelle préfère. (petit article sur cette race à suivre) Elle a acheté 20 agnelles pure race pour accélèrer la transformation de son troupeau . Elle a aussi un bélier Suffolk et un Charollais et le troupeau reste encore assez mixte.

14.4 CG Suffolks14.4 CG brebis et agneaux

Avant les agnelages les brebis sont dehors avec pâture et mélange céréalier en mangeoires.

14.4 CG mangeoires brebis

En 2014 les agnelages – en bergerie - ont commencé à la mi-janvier avec un pic en février . Tout s'est bien passé avec une prolificité de 1,3. Les brebis sont alimentées avec foin, enrubannage, et mélange céréalier. Les sorties sur prairie ne commencent pas sérieusement avant le 1er avril. Le plus gros problème que Christelle a eu était quelques cas de listeriose dûs à des moisissures dans l'enrubannage. En 2-3 jours la brebis meurt malgré les soins après des symptomes nerveux – démarche en cercle , problèmes oculaires etc – et de la fièvre (42°). C'est un problème connu avec l'ensilage (chez Vincent par exemple) ou l'enrubannage : à régler avec une attention stricte aux temps d'ouverture de tas d'ensilage et écartement des parties moisies en foin enrubanné.

Les agneaux sortent avec leurs mères en pâture et ont accès à des mangeoires sélectives.

14.4 CG mangeoire selectif

Le seul défaut de ces mangeoires est que les agnelles arrivent aussi à se faufiler dedans. Le sevrage a lieu à 3 mois et les agneaux sont rentrés en bergerie pour finition. En 2014 la finition des derniers agneaux en Septembre / Octobre était difficile malgré une bonne alimentation en mélange céréalier et très bon foin . Une suggestion de François-Xavier est de remplacer le foin par de la paille car les agneaux ont tendance à préfèrer le bon foin et négliger la concentré... ce qu'il a constaté chez lui.

14.4 CG agneau

La bergerie est toujours sans éléctricité … mais il y a l'eau et l'aménagement sommaire et modulable convient à Christelle. Le foin et l'enrubannage sont stockés sur palette dehors. Les brebis sont vermifugées une fois l'an et des coprologies sont faites pour mieux cibler les traitements brebis ou agneaux.

Les clients sont fidèles. Toute la production d'agneaux est vendue en direct et Christelle n'hesite pas à relancer car ses clients n'y pensent pas toujours au bon moment et apprecient le rappel.

Au fil des années le travail pédagogique que Christelle fait en partenariat avec la mairie de Vannes s'est bien organisé , en confiance. Elle va peut-être être sollicitée pour ramasser les poubelles dans le secteur de Conleau promenade public – avec son cheval de trait et charrette. Un essai a eu lieu cet été. Elle organise aussi des goûters d'anniversaire à la ferme ou il y a une variété d'animaux en plus des ovins.

Le gîte, qui fait partie des bâtiments de la ferme, est aussi un grand succès, même en dehors des mois touristiques. Etant si près de Vannes dans ce cadre agricole, il vaut mieux retenir en avance!

Après bien des galères en tout genre nous sommes contents de voir que Christelle et son projet avancent bien - grâce à sa tenacité et ses efforts, et aussi du soutien de sa famille , la mairie de Vannes et les agriculteurs locaux.

La ferme vue de Port Anna l+®gend+®e[1]

14.4CG case14.4 CG agneaux et brebis

Et voici les coordonnées de Christelle pour toutes ses activités

link http://www.lafermeduvincin.fr/

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans nos bergers et bergères
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 06:19

http://www.nosbrebis.fr/IMG/pdf/recettes_agneau_presto.pdf

http://idele.fr/presse/publication/idelesolr/recommends/guide-de-decoupe-agneau-presto.html

 Pour ceux qui ne connaissent pas voici des liens vers des recettes et la découpe de l'agneau . Dans les albums photo sur ce Blog il y a aussi une demonstration d'un de nos éleveurs, Didier.

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans recettes
commenter cet article
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 06:55

14.2 case d'adoptionVoici une idée photographiée par une élève BTS du Lycée la Touche en stage dans un élevage de 400 brebis dans le sud de l'Angleterre. Les brebis sont coincées en permanence et nourries/ abreuvées par devant. Elles ne voient pas les agneaux - très important pour réussir . Quand la brebis se laisse têter sans se débattre on peut la lâcher dans la case et observer encore quelques temps. Entraver ainsi la brebis facilite l'adoption dans le calme , autant pour la brebis que pour l'éleveur. 14.2 Couloir agnelage adoption

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans AGNEAU ADOPTION
commenter cet article
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 08:50

1° temps : Réchauffer l'agneau

Souvent l’agneau est en panne d’énergie et donc se retrouve en hypothermie, il faut donc dans un premier temps le réchauffer.

Plusieurs solutions existent pour ça :

-          La lampe chauffante,

-          Le tremper dans de l’eau chaude MAIS après l’avoir mis dans un sac auparavant comme ça il ne sera pas mouillé

 

2° temps: lui donner de l'énergie

 

Comme dit Laurence de l’institut de l’élevage : « C’est un peu comme si on essayait de démarrer une voiture qui était en panne sans s’assurer que le réservoir contient du carburant… Elle est réparée mais ne démarre pas ! »

 

Il faut donc pratiquer une injection de glucose (15 à 20 ml) par voie intrapéritonéale(uniquement le glucose 5 % pour la voie intrapéritonéale)

injection-par-voie-intraperitoneale.png

 

 

Plus d’infos : Fiches techniques et  vidéo sur les sites:

www.reconquete-ovine.fr et www.idele.fr « les injections sur agneaux »

 

   

 

 

 

  

3° temps (si besoin) : Sonder l'agneau

 

Si l’agneau ne tète pas normalement, il faut utiliser une sonde ou pélican (cout : environ 7 à 8 €).

Après l’avoir lavé et désinfecté, l’introduire dans la caillette ou le rumen.

Attention à ne pas lui engager dans les poumons. L’issue serait fatale. Pour vérifier, écoutez attentivement une fois la sonde engagée. Si un bruit d’estomac vide se dégage, pas de problème ! Sinon, enlever la sonde et recommencez.

Un agneau petit ingurgitera 50 ml, un plus grand maximum 100 ml.

 

Plus d'infos: Fiches techniques et vidéo sur:

 

www.reconquete-ovine.fr et www.idele.fr"sonder un agneau"

 

 

P1150201.JPG

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans agnelages
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 15:18
Le colostrum est essentiel à la survie de l’agneau.
Il lui apporte :
- les anticorps qui l’aident à lutter contre les infections présentes dans l’élevage.
- de l’énergie en remplacement de la graisse brune présente dans l’agneau à la naissance jusqu’à 10 heures après maximum.
 
Parmi les nombreuses  causes de mortalité ( 70 % de la mortalité des agneaux se fait dans les 10 premiers jours des agneaux : agneaux petits, mort subite, écrasement etc…) plusieurs sont directement dues aux défauts de tétée.
 
En effet, un agneau doit boire 200 à 400 ml de colostrum dans les 6 heures qui suivent la naissance. Au -delà des 6 heures, les anticorps ne passent plus la barrière intestinale. Il est donc inutile de lui donner du colostrum 6 heures après.
 
La surveillance de la tétée du colostrum est donc essentielle !
 
Si l’agneau n’a pas bu (Soupesez le ventre pour s’assurer qu’il a bu), voici les tâches possibles à accomplir :
-          S’assurer que les mamelles de la brebis sont bien ouvertes
-          Donner du colostrum de vaches (Vous pouvez congeler dans des poches à glaçon. Mais attention, il ne faut jamais le décongeler au four à micro-ondes, qui détruit les anticorps, mais au bain marie à 40°maximum (vous pouvez mettre la main dans l’eau).
-          Des sachets déshydratés peuvent être distribués mais ce n’est pas suffisant pour l’agneau.
-          Donner du colostrum d’une brebis qui a agnelé depuis moins de 9 heures ou qui n’a pas été tétée.
 
AVEZ-VOUS EN VOTRE POSSESSION UN COLOSTRUM DE QUALITE ?
  
Le colostrum de vache ne contient pas toujours suffisamment d’anticorps pour assurer une protection suffisant pour l’agneau.
 Son épaisseur montre sa richesse en matière grasse mais ne veut pas dire qu’il y a assez d’anticorps.
P1150199.JPG
Pour cela, il faut donc utiliser un pèse colostrum ou refractomètre  pour voir sa qualité.
 
On plonge le pèse colostrum dans le récipient contenant le colostrum et on lit la réponse à la limite  de flottaison.
La densité en ANTICORPS (immunoglobulines) va faire flotter plus ou moins le pèse colostrum.
 La qualité du colostrum est déterminée par la couleur présente au niveau de la ligne de flottaison:P1150200-copie-1.JPG
 
Vert = très bon colostrum soit, au moins 100g d’ANTICORPS par litre. L’agneau sera bien protégé, s’il absorbe suffisamment tôt et en quantité suffisante de ce colostrum. 

 

 

Jaune = bon à moyn colostrum soit de 100g à 50 g d’ANTICORPS par litre.

 

 

 

Rouge = colostrum faible soit moins de 50 g de d’ANTICORPS par litre. L’agneau n'est pas protégé !

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans agnelages
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 12:41


INTERETS DES DIAGNOSTICS DE GESTATION
 
Le diagnostic de gestation revêt une grande importance économique en production ovine.
Il permet de :
-       Supprimer du lot les brebis qui ne sont pas pleines, pour les remettre en lutte ou les réformer
-       De voir s’il y a un ou plusieurs agneaux et donc de pouvoir réaliser des lots de brebis en fin de gestation  (alimentation adaptée)
-       en dernier lieu de définir la date de gestation à quelques jours près.
 
Les modalités pratiques :
Les diagnostics doivent être faits entre 35 et 55 jours après la mise en lutte
Les  brebis sont  mises à jeun la veille de l’examen. Elles peuvent néanmoins boire.
 
Le diagnostic coute entre 0.6 € et 1.5 € la brebis. Il est rapide bien que plus long pour une brebis vide.
Il existe plusieurs types d’échographe mais la plupart sont rentables à partir de 600 brebis, d’où l’intérêt parfois de faire un achat en commun comme certains membres du groupe ont fait!
Pour information, l’entreprise BCF commercialise un échographe portatif appelé Easi-Scan .
 P1150196.JPG
 
 echographe
echographe.png
 
   Autres types d’échographe utilisé par Ovi Ouest
Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 09:51

Alors,  après ce week end bien agréable où vous avez peut être profité de notre patrimoine national en tout genre, je suis sûr que vous avez tout de même pris un peu de temps pour répondre au quizz qui vous était proposé !!

 

 

Voici donc les bonnes réponses !!

 

 


Vous avez:


Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans races de moutons
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 12:04

Diapositive1

Diapositive2Diapositive3

Diapositive4

Diapositive5

Diapositive6.JPG

Diapositive7.JPG

Diapositive8.JPG

Diapositive9.JPG

Diapositive10.JPG

Diapositive11.JPG

Diapositive12.JPG

Diapositive13.JPG

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans races de moutons
commenter cet article
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 13:30

Les conseils de laurence SAGOt de l'institut de l'elevage:

 

Avantages de grouper les luttes :

- Mises bas courtes avec des lots homogènes ce qui facilitent les traitements, les vides sanitaires.

- Adaptation plus facile de l’alimentation

- Meilleure gestion des haras de béliers

- Commercialisation des agneaux plus groupée

 

La lutte a lieu pendant la saison sexuelle de la brebis à savoir d’aout à décembre environ. C’est pendant la période où les nuits sont les plus longues que la brebis crée de la mélatonine qui déclenche l’ovulation.

 

Quelle durée de lutte :

- pendant la saison sexuelle ?

Les béliers restent avec les brebis un mois et demi à trois mois selon les exploitations.

En général, six semaines de mise en lutte permettent des mises bas groupées (équivalent de 2 cycles).

Il est bon ensuite de faire un diagnostic de gestation 40 jours plus tard (voir article suivant) pour s’assurer que les brebis soient pleines.

On préconise 1 bélier pour 40 brebis et 1 pour 20 à 25 agnelles, ces dernières devant avoir un poids suffisant (les 2/3 du poids adultes soit environ 25 kilos, être en capacité de manger du fourrage pour développer leur rumen).

Pour les agnelles, il est bon de mettre des béliers qui ont de l’expérience car une agnelle est craintive par rapport à une brebis. Par contre, le flushing est inutile chez elles avant la mise en lutte.

 

- Pendant la période de contre saison ? (de janvier à aout)

Les brebis sont déclenchées par un « effet mâle » (un bélier) qui entrainera une ovulation 2 à 3 jours après. Il arrive que la première ovulation ne soit pas fécondante donc il faut laisser le bélier le 2° voire 3° cycle pour être assuré.

Si on veut au maximum des mises bas groupées, on peut utiliser des béliers vasectomisés pour « l’effet mâle » : ils jouent le rôle de déclencheur d’ovulation mais n’inséminent pas les brebis donc on est ainsi assuré que des brebis ne vont pas mettre bas plus tôt que les autres.

Inconvénients : Ces béliers ne servent que 2 mois dans l’année !

 

Les conditions à prendre en compte pour les mises en lutte :

- Au niveau des brebis :

 - Les brebis doivent être en reprise d’état pour favoriser la fertilité et la prolificité (entre 2,5 et 3)

 - L’éleveur doit pratiquer une politique de réforme des brebis vides qui n’ont pas pris en lutte d’automne.

  - Toutes les interventions provoquant un stress (tonte, déparasitage, vaccinations, parages d’onglons…) doivent être réalisées au moins un mois et demi avant la lutte.

- Au niveau des béliers :

- Ils doivent être âgés entre 1 et 6 ans. Surtout pas de bélier de l’année, leur capacité sexuelle n’est pas assez développée !

- Ils doivent être en bon état : Le flushing doit se faire 2 mois avant la mise en lutte, période de fabrication des spermatozoïdes)

- Les béliers doivent être déparasités

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans Lutte
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 09:06

 

Je change de métier, je change de vie !

Ça vous tente ? Lisez le dossier d'Emmanuelle Mayer, dans le dernier numéro de Village. Des témoignages, des infos pratiques, des conseils, des portraits  (Dont celui de françois Guy)... pour mieux s'y retrouver et oser franchir le pas

http://village.tm.fr/index.php?Menu=VMAG&ids=JYujqCplyUlnipgOjUyW&Action=1&idn1=1&idn2=128

FG.png

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans nos bergers et bergères
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche