Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 14:57

Dans l'article concernant la visite chez Vincent et ses brebis Romanes on a vu que les brebis en début de lactation pâturent des betteraves fourragères in situ. Cette pratique commence à être utilisée dans d'autres pays - Nouvelle Zélande , Belgique, UK etc. 

Les variétés à choisir sont essentiellement à taux de matière sèche moyenne à bas : sont citées dans divers articles récentes (belges et anglais) Kyros, Feldherr,  Rubimo (semences Barenbrug) Blaze, Robbos et (semences Limagrain).Vincent trouve ses semences aux Pays Bas. Maïsadour semences en France vend la variété Kyros. C'est une culture assez facile à partir du moment que l'époque de semis (entre mars et mai) et la salissure sont maitrisées. Les rendements sont de 35 à 40T hectare et la pâture peut s'étendre de novembre à mars. Il faut accepter une certaine perte. La méthode la plus éfficace est l'avancement au fil  avec accès à l'herbe et/ou à l'enrubannage . Ce dernier, dans le cas de Vincent, est d'un mélange chicorée fourragère /plantain , mais on utilise aussi le trèfle violet . Ces plantes apportent des protéines et  l'apport de concentré est ainsi diminué . 

Voici un lien vers une documentation très complète sur la culture de la betterave fourragère en générale avec en page 19 quelques éléments sur la pâture in situ.

Bien que la doc est pour les vaches , la culture est bien expliquée. 

Plusieurs membres du groupe mouton cultivent les betteraves pour mettre en silo pour l'hiver. La possibilité de les faire pâturer semblent interessante en faisant l'économie de la récolte. A éviter pour les vieilles brebis à cause de leurs dents.

link http://www.betterave-fourragere.org/doc/Betterave%20Fourragere%20AZ%20V7.pdf

Concernant la chicorée fourragère , Vincent continue de la cultiver en mélange avec du plantain, dactyle et fétuque mais il ne le fait plus pâturer sauf pour un court déprimage après un semis d'automne. Le champ dans la photo est dans ce cas et maintenant il ne sera plus pâturé mais enrubanné plus tard dans l'année.14.3 VB chicorée fourragère 


 


Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans fourrages prairies
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 07:09

Voici un lien vers un article sur www.agriculture durable dans le but de maitriser ces plantes sans recours si possible à la chimie. Une piste intéressante est l'implantation de la luzerne . Dominique (  Nouvelles de Dominique . Mai 2011 ) implante des parcelles de luzerne et il ne désherbe pas . Il dit que, l'année suivante l'installation, la luzerne étouffe tout . L'implantation de mélanges cérealiers est aussi préconisée pour étouffer ces plantes . La vesce dans ces mélanges -si elle se développe suffisament -est très etouffante. Mais il semblerait que la luzerne a un effet de durée plus longue. link http://www.agriculture-durable.org/wp-content/uploads/2011/05/RumexchardonsBAT.pdf

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans fourrages prairies
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 14:03

Cirsium-ArvenseVoici un lien vers un document qui semble très interessant . C'est canadien et c'est plutôt pour les bio mais un chardon reste un chardon et les éleveurs en SFEI (surface fourrager économe en intrants) trouveront des éléments de lutte

champ chardon.link http://www.agrireseau.qc.ca/agriculturebiologique/documents/Chardon%20med.pdf

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans fourrages prairies
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 12:44

Après 15 jours de broutage Transhumance dans le Golfe du Morbihan : Novembre 2011 les conclusions sont que les brebis ont mangé les graminées (herbe) mais délaissé les plantes de moutarde sauvage. Ceci ne satisfait pas les ornithologues car ces plantes gènent la nidification des sternes et sont à détruire .Il faudra trouver une autre méthode. Les éleveurs de moutons savent que les brebis vont commencer par le meilleur et parfois il faut les laisser dans une parcelle un peu plus pour que celà soit bien mangé car à choisir entre le trefle et le dactyle, par exemple, elle choisiront le trèfle (si c'est un moment où leurs besoins sont minimes - sans agneau, ni fin de gestation et en bon état)

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans fourrages prairies
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 09:22

Voici deux liens trouvé par nos éleveurs .

 le premier est canadien et aide à identifier les graminées :link http://www.omafra.gov.on.ca/french/livestock/beef/facts/06-096.htm

Le deuxième concerne un site web qui vient d'être élaboré pour sensibiliser tous au sol qui est sous nos pieds ( et sous nos cultures etc) .C'est la première fois que la Bretagne est entièrement couverte par une étude des sols .link http://www.sols-de-bretagne.fr.

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans fourrages prairies
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 15:59

5.11VP chicorée fourragère TB TV et plantainAvec le Groupemouton nous avons été chez Vincent où nous avons découvert la culture de la Chicorée Fourragère5.11 VP chicorée en mélange champ et enrubannéCette plante est plus connue utilisé pour faire la boisson qui ressemble au café(racine).Voici une fiche de la plante commune:5.11 Plantes chicorée

Avant que la tige florale ne monte la plante ressemble à un pissenlit.linkhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Cichorium_intybus  .(plus d'informations sur ce lien)

 Les Néo Zélandais se sont interessés à cette plante qui est moins affectée par la chaleur et la sécheresse que les graminées pour permettre une pâture plus réguliere et prolongée en été.En 1985 ils ont commercialisé une variété de Chicorée Forragère -le Grasslands Puna - développée pour une pâture tournante soit en monoculture soit en mélange, principalement avec fétuque et trèfle blanc. Aux Etats Unis les éleveurs s'y sont interessés depuis les années 90 surtout en monoculture autant en ovins qu'en bovins.En Europe c'est une culture qui gagne de l'intêret et bien que la variété Forage Feast est cité pour être de France la variété principale aujourd'hui semble être Puna 11.

Les characteristiques de la chicorée fourragèresont les suivantes:

            -sa racine pivotante va chercher l'eau et mineraux profondément.

            - sa teneur en protéines est élévée ainsi qu'en Ca,Mg,Na,Fe,Cu Zn

            - sa teneur en tannins fait que la plante a un effet vermifuge. Ceci

s'avère très interessant pour les agneaux.

            -c'est une culture qui peut être ensilée ou enrubannée .Pas pour le foin

            - la pâture doit être tournante et en conditions sèches. On peut la planter en bande et faire passer les animaux 2h dessus.

            - le semis est de préference en début d'automne .Il faut 2 à 3 mois pour que la culture s'implante . Dans la photo du haut on voit le groupemouton fin Mai près de Josselin sur les 4.5ha que Vincent a implanté début Septembre 2010.Il a mis un mélange Chicorée / Trèfle blanc /Plantain qu'il a déjà coupé une fois pour faire les balles enrubannés qu'on voit au fond. Les doses de semis préconisées sont de 1.5 à 3kg en pur , et de -par exemple- 1 kg chicorée/20 kg fétuque/0.5 kg trèfle blanc en mélange.

              - la plante ne pousse plus en dessous de 10° 

              - tolère bien les sols un peu acides

              - doit être fauchée quand celà monte en tige florale

              - c'est une culture qui reste en place 4 à 5 ans

Pour l'instant nous n'avons pas vu les semences en vente en France .Vincent a acheté en Hollande via le net! La dernière photo montre l'état du champ fin mai .Les plantes de Chicorée vont prendre plus de place dans l'année qui vient.5.11VP chicorée fourragère TB TV et plantainNous avons rendu visite à Vincent en 2012 aussi. Voici le lien vers l'article:  La Chicorée Fourragère.Chez Vincent 2011.


 

 


 

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans fourrages prairies
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 19:32

Voici un lien donné par Andrélink

http://www.biofil.fr/actualites/reconnaitre-220-mauvaises-herbes/ bien que nous ne sommes pas sûrs que les herbes puissent être mauvaises!
Et en même temps voici les titres des documents qu'on avait vu avec Philippe Roger quand nous regardions nos prairies avec son aide :
                 - Guide pour un diagnostique prairial . Chambre d'agriculture des Pays de Loire.                   
                 - Plantes bio-indicateurs .Gérard Ducerf .Ed. Promonature (en 2 volumes)-
Si vous avez d'autres documents intéressants pour reconnaître les plantes nous pourrions les ajouter à cette liste.


Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans fourrages prairies
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 19:56

Voici un lien suggéré par André , qui peut donner à réfléchir avant notre réunion de vendredi :linkhttp://www.agriculture-durable.org/wp-content/uploads/2009/05/herbeclimatweb0108.pdf

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans fourrages prairies
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche