Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 13:21

 

                         Lutte contre le piétin . Comment utiliser le vaccin?

 

                                                Suite à une rencontre fin 2014 entre éleveurs et un technicien du laboratoire MSD  Santé Animale qui produit le seul vaccin disponible (Footvax) qui agit sur le piétin, voici quelques éléments de réflexion sur l'utilité de ce vaccin.

 

               Le technicien a rappelé les connaissances sur le piétin (voir nos articles : le piétin : contre quoi on lutte?  et  le piétin : les moyens de lutte et la catégorie  pietin ). 

Il a insisté sur le fait que la vaccination seule n'élimine pas le piétin et qu'il ne faut pas se tromper de sujet. Les boiteries peuvent avoir des origines diverses  mais le piétin se distingue par son odeur de putréfaction nauséabonde inoubliable.

P1210078

              Il a insisté sur le fait que les animaux sont les seuls réservoirs durables de la bactérie responsable (Dichelobacter nodosus) et que cette bactérie ne survit pas plus de 10 jours en dehors des onglons  des moutons. (Elle peut survivre 6 semaines dans les coupures d'onglons) Il y a plusieurs souches de bactéries plus ou moins virulentes et les animaux n’acquièrent pas d'immunité solide après l'infection. Après guérison,  si la bactérie est toujours présente dans le troupeau, l'animal peut à nouveau être infecté.

pietin

 

              Le vaccin Footvax agit sur 10 souches de Dichelobacter nodosus . Il a une action immunitaire qui va durer environ 4 mois. Cela peut paraître court vu son prix (environ 80€ pour 50 doses) 

Mais si on le combine avec les pédiluves, inspections des pieds, antibiotiques et parage – (ce dernier seulement si nécessaire et en faisant attention à ne pas éparpiller les coupures d'onglons), on peut guérir les animaux.  Pendant 4  mois les moutons vont être protégés. Le vaccin est seulement un outil - très utile - dans la lutte. En plus il a une certaine action curative qui s'ajoute à l'action protectrice.

 

 

           Pour une fiche descriptive du vaccin voici un lien :link http://s355685463.onlinehome.fr/detail_medicament.php?id=238

 

La discussion entre les éleveurs et le technicien a tourné autour de la façon d'optimiser l'utilisation du vaccin vu la protection assez réduite (environ 4 mois).

Sont à considérer les conditions propres du climat et du sol sur l'exploitation. La  transmission entre animaux de la bactérie est favorisée par un temps humide et doux et le passage des animaux dans des endroits qui peuvent blesser les pieds et transmettre la bactérie entre bêtes – chemins, lieux d'abreuvement, etc. Aussi il y a la sévérité du problème sur l'exploitation.

A prendre en considération aussi les conditions d'utilisation du vaccin. Ce vaccin secoue l'animal et il peut y avoir une réaction (gonflement -même abcès) au point de vaccination. Il ne doit pas être utilisé :

-- le dernier mois de gestation et autour de l'agnelage car la lactation peut être contrariée. 

-- les 6 semaines avant la tonte (à cause des coupes qui peuvent blesser au niveau du gonflement)

-- autour de la lutte

 -- le premier mois de gestation à cause de la fragilité des embryons

On comprend que cela devient difficile de savoir exactement quand l'utiliser.

La stratégie de l'éleveur dépend de son objectif : contrôler ou éliminer?

 

Pour  contrôler le piétin  - c’est à dire le maintenir à un niveau  'acceptable' -  le technicien a préconisé d'anticiper les périodes à risque selon ses conditions locales et de vacciner avant. En cas de problème sévère un vaccin bisannuel s'impose.

Voici quelques stratégies de date de vaccination adoptées par des éleveurs 

juste avant la rentrée en bergerie pour les agnelages

pour des brebis dehors - en Octobre/ Novembre selon la météo

fin d'été où la laine a repoussé assez pour rendre la vaccination plus facile

pour un problème sévère - début décembre, puis au printemps

 

Pour éliminer le piétin voir notre article :  Eliminer le Piétin : une expérience vécue. Juin 2013

   Eliminer le piétin est une stratégie tout à fait possible pour une exploitation qui n'a pas de gros risques de réintroduction de la bactérie. On peut la mettre en œuvre sur quelques mois avec vaccination de tout le troupeau deux ou trois fois (accompagné bien sûr de toutes les autres mesures déjà mentionnés). Ensuite on n'a plus besoin de vacciner.. L'exemple donné dans notre article doit être adapté aux conditions de son exploitation (périodes d'agnelage, lots d'animaux, disposition des bâtiments ...) On peut - par exemple - attendre une période chaude et sèche pour vacciner, passer au pédiluve etc. et profiter des conditions ou la bactérie disparaît vite sur le sol.

 C'est une stratégie d'extrême  rigueur,  pendant et après, pour éviter de le réintroduire.

 

  Résumons-  Le vaccin ne peut pas prévenir le piétin dans un troupeau indemne.

                                  - Il peut être utilisé dans le but de contrôler  le piétin dans un         troupeau.

                                  -  Il peut être utilisé dans le but d'éliminer le piétin d'un troupeau.

 

L'idéal pour un éleveur qui s'installe,  c'est de ne pas acheter le piétin avec son troupeau. Le témoignage de Vincent à cette rencontre (voir aussi articles Nouvelles de chez Vincent : Brebis romanes et colza fourrager.  et  La Chicorée Fourragère.Chez Vincent 2011.  , ) montre qu'avec beaucoup de vigilance on peut trouver des agnelles qui viennent de troupeaux sains (bien que rien ne le garantisse) En plus il a inspecté les pieds et fait une piqûre d'antibiotiques à de tous les animaux achetés. Depuis il est toujours à l'affût de la moindre boiterie, vigilant sur les introductions de béliers et le port de sur bottes pour les visiteurs. Il n'a jamais utilisé le Footvax et ne passe pas son troupeau au pédiluve. Il ne pare pas les onglons (ses brebis marchent assez) C'est une énorme charge de travail en moins, un bien-être pour les animaux et un gain économique.

(Concernant l'antibiotique à utiliser, l'oxytétracycline longue action (genre Duphacycline LA) est très efficace sur la bactérie du piétin.)

                                  Voici les liens vers les vidéos utiles concernant le matériel de vaccination sur le site reconquête ovine : link http://www.reconquete-ovine.fr/spip.php?article1032    Pour les techniques de vaccination : link http://www.reconquete-ovine.fr/spip.php?article1031

 Le site de MSD - qui fabrique le Footvax - a fait une vidéo   montrant le matériel de vaccination possible pour un grand troupeau et le technique de vaccination mais malheureusement on n'a pas trouvé la version française. link http://www.msd-animal-health.co.uk/Species_Pages/Sheep/Sheep%20POM-VPS%20vaccines.aspx

Dans le groupe d'éleveurs présents à cette rencontre il y en avait qui vaccinaient derrière l'épaule. Un alternatif au cou quand les moutons sont bien lainés.

.                  

 

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 07:50

Voici le mode de calcul pour une solution à 20% de Sulphate de Zinc (SNZ) La quantité voulue est en % du volume de l'eau.

Mesurer les dimensions interieures du pédiluve. 

1. Largeur X Longueur X Profondeur de 8cm = ? cm

2. Diviser ? par 1000 = nb de litres d'eau nécessaire

3. Nb litres eau X 0.2 = kg SNZ nécessaire

4. Nb litres eau X 1.75 = ml de détergent nécessaire (genre liquide vaisselle)

          (si on utilise un désinfectant moussant se rapporter au dilution mentionnée sur l'étiquette )

Exemple d'un pédiluve couloir 25cmX280cmX8 = 56000

                                          56000/1000 = 56 litres

                                          56 X 0.2 = 11.2kg de SNZ

                                          56 X 1.75 = 98ml détergent.

 Dans les documents les plus récents on préconise 15 à 20% de SNZ pour être efficace . Démarrer à 20% permet d'avoir une solution qui va diminuer en concentration au fur et à mesure des passages (absorbé par les onglons).

Voici quelques images de pédiluves de chez nos éleveurs et ailleurs13.6 pediluve mobileP113088313.6 grand pediluve13.6 pediluves13.6 exemple pediluve1.12 PR vue ensemble pediluve

et voici une video d'un passage au pédiluve aidé par son chien , avec stationnement sur aire bétonnée. Un passage rapide pour utilisation d'un produit comme le KlingonBlue. Celà se passe dans les collines sur la frontière Ecosse / Angleterre.

 

 

 

 

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 15:48

      Depuis que le blog du Groupe Mouton existe nous avons eu plus de 25000 visiteurs . Tous les jours quelques éleveurs cherchent des informations sur ce fléau - le piétin. Les articles sur ce sujet sont les plus lus . Nous essayons d'ajouter un peu d'éspoir avec cet article . Vos commentaires ,critiques et questions sont les bienvenus.

 

 

                          Élimination du Piétin dans un troupeau ovin. Expérience vécue .

 

              L'élimination est basée sur les critères suivants :

 

La bactérie (Dichelobacter Nodosus ) a besoin de la kératine des onglons pour survivre. Les seuls réservoirs durables du piétin sont les onglons. Ces bactéries ne peuvent vivre que 6 semaines dans les coupures d'onglons et 2 semaines sans kératine ( sur toute surface – prairie, boue, chemin, aire bétonnée, fumier etc)

Le parage des onglons est seulement nécessaire pour quelques brebis à problèmes dans un troupeau qui pâture quotidiennement .

Chez les brebis gravement atteintes en profondeur dans les onglons la bactérie est éliminée par antibiotiques (exemple : Duphacycline Longue Action) Un simple passage au pédiluve ne suffira pas pour ces brebis car elles resteront des réservoirs à piétin.

Les animaux avec pieds en bon état, passés au pédiluve (1 heure au moins la première fois - ensuite ½ heure minimum) et séchés sur aire bétonnée ( ½ heure minimum) sont protégés pendant 15 jours (Composition du pédiluve : Eau ,Sulphate de Zinc (SZn ) de 15 à 20 % et un désinfectant moussant - genre TH5 – qui va ramollir les onglons et laisser pénétrer le SZn) 

Le vaccin Footvax est efficace pendant 2 à 6 mois selon les animaux. On ne peut pas éliminer le piétin en vaccinant uniquement . Après élimination on peut arrêter de vacciner (– sauf pour des lots d'animaux achetés et mis en quarantaine)

C'est surtout un petit nombre dans le troupeau qui entretient le piétin – les repérer vite (tenir un carnet état des pieds -marquer ces brebis – ne pas garder des descendants )

7.    Il faut soigner tous les animaux en même temps à la dernière étape de l'élimination . Sinon le réservoir de piétin restera.

             8. Lorsque tous les animaux sont présumés sains , les mettre sur des pâtures saines (au moins 15j sans animaux) le + longtemps possible et laisser bergerie , chemins vides au moins 15 jours.

 

 

 

                     L'élimination du piétin dans l' élevage de Suzanne : L'historique

                            ( 15ha SAU élevage Texel avec vente d'agneau d'herbe )

 

1997    Achat 60 agnelles Texel dans trois élevages différents . Sans connaissance particulier  du piétin il s'avère qu'un lot d'agnelles était contaminé. Les galères commencent. Beaucoup pensent que le problème vient du sol et du climat humide; en particulier quand les brebis piétinent dans la boue.

2002   Sur les conseils du Dr Argente , vétérinaire du GDS 22 le piétin est éliminé  une première fois (vaccin, pédiluve SZn ,parage, antibiotiques) du troupeau de 80 mères Texel.  Les seuls animaux entrés sont des béliers des Centres de Sélection. Ils sont mis directement en lutte avec les lots de brebis . De 2002 à 2007 -  aucun cas de piétin.

La première élimination a été assez longue et pénible (pas de cage de retournement pour 80 brebis) avec parage de tous en plus. Mais l'essentiel n'était pas encore compris : LE PIETIN EST UNE MALADIE QU'ON ACHETE. Même si on a l'impression que les animaux n'ont pas de problème il faut faire une quarantaine avec inspection ,soins aux pieds , vaccin si possible et antibiotique.

 

2007   L'année où la FCO arrive depuis la Belgique . Décision d'acheter des béliers chez un sélectionneur avant que les mouvements d'animaux ne soient restreints.

31 août 2007 achat de 2 béliers - mis directement en lutte .

3 octobre 2007 premier cas de piétin .

           A la mi-novembre il faut se rendre  à l'évidence : pédiluve, parage, footvax.  Mais le rigueur n'y était pas. La corvée du retournement sans cage (pour 80) -  la corvée du parage. Le temps passé pour un résultat nul. La galère de voir encore un cas . L'idée que de s'y atteler est peine perdue, que cela finira par une auto immunisation et atténuation....

2008 Footvax , pédiluve , parage  idem

2009 idem Footvax , pédiluve parage . Arrivé au mois de mai 40 brebis avaient déjà eu des problèmes . Réduction du troupeau à 50.

2010 Les problèmes continuent

2011 Décision d'agir - au moment où les agneaux commencent à boiter . Toute information sur le piétin est passé au crible , surtout sur internet . Et l'élimination commence.

 

Tout animal est soigné dans les 3 jours suivant le début de boiterie (antibiotiques et parage si nécessaire + enduire de Mitosyl)  et si possible laisser sur aire bétonnée une demi-heure) et noter ces animaux à problèmes.

Le 31 mars 2011 Footvax , inspection des pieds et soins si nécessaire pour tous reproducteurs . Mitosyl , passage sur aire bétonnée . Jusqu'au rappel du vaccin continuation des soins à tout animal qui boite - les agneaux simplement aux antibiotiques. L'important  étant  de réduire au maximum la pression du piétin avant la dernière étape.

Le 30 avril 2011 Achat et installation de la cage de retournement (oufff!) Utilisation de la cage pour rappel Footvax et inspection des pieds . Marquer et noter les animaux à problèmes. Continuer à soigner au cas par cas jusqu'au moment où les agneaux commencent à être vendus

Le 18 juin 2011  Tous adultes sont passés au pédiluve ( SZn+TH5+eau) UNE HEURE (avec minuteur) puis dans le cage de retournement . On voit mieux les problèmes sur pieds propres et si on doit parer c'est plus facile sur onglons mous. Au retournement : vaccin Footvax, inspection des pieds , pas de parage . Séchage sur aire bétonnée une demi-heure. Retour dehors sur pâture.

De moins en moins besoin de soins entre-temps . Les agneaux sont vendus au fur et à mesure.

Le 25 août 2011  La dernière étape. Tous adultes et agneaux/agnelles  restants passés au pédiluve au moins une demi-heure (selon cas) Retournement, re vaccin Footvax tout le monde . Inspection pieds .Séchage sur aire bétonnée puis dans aire d'attente.

Tous sur parcelle saine (sans animaux depuis au moins 15 jours) de grande taille où ils vont rester pendant un mois – avec des blocs de minéraux à 15000mg/kg Zinc. (la bergerie et chemins sont vides, le temps sec) Fin Septembre dernier rappel sur jeunes vaccinés la première fois le 25 août.

Depuis le 25 août 2011 plus aucun cas de piétin (on est le 1 juin 2013) . Plus de passage au pédiluve (Julien les a empruntés!) Plus de vaccin Footvax. Aux agnelages 2012 la prolificité était bas . C'est sûr : le vaccin Footvax secoue. Peut-être le virus Schmallenberg en plus? Toujours est-il que la prolificité 2013 est bonne .Il n'y a eu plus aucun cas de piétin . Quelques boiteries  bénignes  avec irritations ou blessures mineures sur les onglons et entre les doigts soignés dans les trois jours suivant leur apparition – utilisant  toujours les mêmes outils : retournement, inspection , parage si nécessaire , bombe antibiotique , mitosyl, séchage. Et tout ça malgré le temps pluvieux, les prairies humides, les chemins boueux, le fumier en cloaque quand les brebis rentrent trempées.

 

Depuis  : pour éviter la réintroduction du piétin .

              -  Extrême vigilance à l'achat de béliers (quarantaine examen des pieds etc.)

               - Vigilance sur les autres possibilités d'introduction (visiteurs, tondeur etc)

              - Tout animal qui boite est soigné dans les trois jours. .

               -Mise à disposition des blocs minéraux chargés en Zinc

 

Il semblerait que les critères de départ étaient valables et surement adaptable à la plupart des élevages . Peut-être le clé de départ est de réduire la pression malgré le coût et utiliser le temps à inspecter les pieds et à cerner les animaux à problèmes. Le cage de retournement a été extrêmement utile pour faciliter le travail et soulager le dos.

Ensuite il est plus facile de traiter tout les animaux en même temps pour la dernière étape.

Les grandes differences entre la 1e élimination (en 2002) et la deuxième élimination  étaient: - l'utilisation de la cage de retournement - un investissement lourd mais efficace. Ceci a contribué à :

- Réduire le  nombre de passages au pédiluve . En enduisant les pieds de Mitosyl pendant l'inspection dans la cage , l'équivalent d'un séjour dans le pédiluve au début de l'élimination. En plus en enduisant les onglons on sent très bien leur état.

Aider à observer tranquillement les pieds et parer finalement très peu.

L'utilisation assez fréquent du vaccin pour réduire au maximum la pression.

 

Voici quelques photos de l'organisation de la bergerie pour ce travail. Il est évident que chaque élevage a sa propre configuration (bâtiments ,parcelles, type d'élevage etc) et c'est à chacun de trouver l'organisation qui convient pour lui-même.

plan bergerie 13.5 SM

soins pietin 1soins pietin 4

soins pietin 3soins pietin 2pied bon étatpied état acceptable

 

 

 


 

                   QUELQUES PRIX

 

Cage de retournement Bateman 1130€ HT (2011)

Footvax -50 doses 73 à 94 HT selon fournisseur (6 x 50 doses achetés en 2011)

Duphacycline 250ml  33€HT (2011)

Bombe Oxytetracycline 320ml 21€ (2011)

Sulphate de Zinc 50kg 80€ HT (2011)

TH5 5l 58€ HT(2011)

Mitosyl 150ml  6€ HT (8 tubes achetés en 2011)

 

Les seuls produits achetés depuis 2011 spécifiquement pour les pieds sont :

              Deux tubes de Mitosyl - (tubes de 150ml : prix moyen en France 5.64€ .On peut acheter via internet ex. pharmashopi.com à  4.90€

Composition: Oxyde de Zinc à 27%

                      Huile de foie de poisson 20 %

                      12000Ul de vit A pour 100g)

            Blocs de minéraux – Calseamouton  (15 kg – 26€HT)

avec 15000mg/kg d'Oxyde de Zinc



 


Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 17:32

Voici le lien vers une video très instructive de l'Institut de l'Elevage : Comment parer . Utilisation du cage de retournement ou fauteuil .

Cette video fait réfléchir sur l'utilité de parer systématiquement tous les moutons . On peut gagner du temps et moins se fatiguer en se concentrant sur les brebis avec pietin. Si les brebis marchent tous les jours , en moyenne les onglons s'entretiennent naturellement . Par contre il vaut mieux contrôler tous les pieds , d'où l'utilité de pouvoir retourner les moutons  sans effort excessif .

link http://idele.fr/metiers/eleveurs/eleveurs-ovins-viande/publication/idelesolr/recommends/parer-un-pied-sain-ou-atteint-de-pietin.html

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 17:38

Voici une video de retournement d'ovins . Normalement les ovins retournés dans le pneu de tracteur seraient dans un enclos plus serré . C'est une façon de se ménager le dos pour parer les pieds car on ne supporte plus le poids de la brebis une fois qu'elle est assise. Par contre c'est assez physique et c'est pour celà que, malgré le, coût une cage de retournement est un investissement à réflechir . La cage dans la video a un cornadis dans lequel la brebis fonce et se bloque . Pour l'instant les problèmes rencontrés concernent les difficultés à retourner les beliers très lourds, quelques pattes coincées (quand la brebis arrive à se tourner un peu) , les doigts du berger : à faire attention car les systèmes de ressort sont efficaces.. En moyenne c'est une énorme amelioration sur le retournement sans cage et le travail à faire sur les pieds devient tellement plus facile . Surtout on ménage son dos .

Il y a d'autres sortes de cages de retournement , mais plusieurs de nos éleveurs ont celle-ci. Anthony a le modèle sans cornadis auto-bloquant et il voudrait changer car les brebis peuvent se débattre ou carrement se coucher avant d'être retournées . Laurent (article à venir très bientôt) a préferé la cage à verins ou la brebis est basculée en arrière.
Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 20:03

Un sujet qui revient régulièrement sur le tapis est l'éfficacité de L'eau de javel comme désinfectant. Après consultations diverses la conclusion semble être que l'eau de javel est un désinfectant puissant sur surfaces propres . Il faut que les bactéries et autres microbes soit en contact avec l'eau de javel pendant quinze minutes pour être le plus efficace. C'est à utiliser pour les eviers, sols etc propres. Si il y a de la matière organique il vaut mieux utiliser d'autres désinfectants . Pour les pédiluves ce n'est pas efficace pour ces raisons. Les désinfectants à base de ammonium quartenaire sont utilisables dans les pédiluves .

Pour un pédiluve pour traiter le  pietin l'eau de javel ne va pas être assez efficace.

Par contre dans les cas où il faut désinfecter une plaie ( de abcès ou de myiase par exemple) l'eau de javel est efficace. Dans le cas des myiases celà va aussi tuer les vers qui peuvent rester. En plus c'est un produit pas cher qu'on a sous la main. 

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 07:07

 

7.11PIETIN02

Suite à des demandes d'informations des visiteurs du blog voici quelques précisions sur les outils de parage. Ci-dessus trois sortes de taille-onglons .

Le mieux , celui du milieu, qui coûte aujourd'hui dans les 50 euros, mais pour un nombre important de brebis et une durée longue c'est le confort du poignet de l'éleveur. Chez les fournisseurs spécialisés moutons.

A gauche, un bon outil pour un petit troupeau. Chez les magasins de jardinage et agricole.

A droite, le pire car on se pince les doigts avec. (d'ailleurs celui là a perdu son ressort en plus)

Autrement avec quelques moutons on peut se débrouiller avec un sécateur de jardin.

7.11 PIETIN 01                                                      Voici une photo d'onglons sains qui n'ont pas besoin d'être taillés. Les parois indiquées par le trait vert sont bien lisses et la peau entre les onglons est saine. Il suffit de mettre (sur les parois et la peau entre les onglons : indiqués par le trait vert) un peu d'onguent à base de sulphate de zinc pour un entretien sans taille.

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 20:02

 

 

LE PIETIN : MOYENS DE LUTTE

 

Voici un résumé de tout ce que nous avons trouvé comme informations utiles pour gérer ou éradiquer le piétin.(pourriture de l'onglon avec odeur nauséabonde) Rappelons que le piétin est causé par une bactérie (le Dichelobacter Nodosus) qui prolifère uniquement dans les onglons. La seule source de transmission durable du piétin est les animaux infectés.

Il semble que dans les troupeaux au dessus d'une centaine d'animaux c'est difficile à éradiquer car il faut faire un programme de lutte pour tous les animaux en même temps. Par contre , il y a des méthodes pour diminuer l'importance et tout le monde semble d'accord sur la nécessité d'utiliser un ensemble de moyens dans tous les cas

--1. INSPECTION DES PIEDS. Et le parage, si nécessaire, des onglons. Le parage de routine ne contrôle pas le piétin. Les morceaux d'onglons taillés peuvent contenir des bactéries (D.Nodosus) pendant 6 semaines. Il vaut mieux pouvoir les ramasser. Plusieurs études, dont une faite au Pays de Galles sur 10 ans, montre que le parage n'est pas toujours nécessaire et que le temps passé à couper les onglons serait mieux utilisé à inspecter les pieds et à soigner les brebis qui ont vraiment un problème; mieux : à les trier et les séparer des brebis sans problème. La cage de retournement bien conçue peut alléger grandement cette corvée. Mettre un peu d'onguent à base de Sulfate de Zinc sur le paroi interne du pied des brebis avec pieds en bon état , sans les parer , peut être une façon d'éviter le passage au pédiluve.

--2.LA VACCINATION accélère la guérison mais donne une immunité de 4 à 6 mois seulement. Le vaccin seul ne peut pas guérir. Si le piétin est virulent, vacciner à rappels courts (3à4 mois)

--3. PEDILUVE. Le pédiluve n'est pas efficace sur un piétin bien installé car la bactérie est trop profond . Pour agir vite le formol à 3 à 5 % est un désinfectant puissant, mais irritant . Les moutons doivent rester 5 à 10 minutes. Le sulfate de zinc de 10 à 20 % est souvent cité pour être le mieux. En ajoutant du liquide vaisselle les onglons sont ramollis et la pénétration est beaucoup mieux. On peut remplacer le liquide vaisselle par du mercryl laurylé qui va désinfecter en même temps. Il faut laisser les moutons 1/2h à 1h dans le pédiluve selon l'état de leur pieds. Par contre il est souvent dit que le parage n'est pas nécessaire avant passage. Le sulfate de zinc semble être le meilleur produit pour renforcer la peau entre les onglons.

Voici les deux produits les plus cités. Il y a aussi des mélanges commercials. (Kling on blue etc.)et le sulfate de cuivre qui est bactéricide;

Le stationnement sur une aire dure après passage dans le pédiluve ou l'application d'onguent augmente sérieusement l'efficacité des produits. En période de problème faire un 2ième passage 7à10 jours après le 1ère

--4. LES ANTIBIOTIQUES sont très efficaces pour soigner les cas déclarés (agneaux aussi) L'oxytétracycline longue durée (1ml/ 10kg) est le plus souvent cité mais il y a d'autres antibiotiques très efficaces  aussi. Il est préconisé de réformer une brebis qui ne guérit pas après 2 traitements. La bombe antibiotique est utile sur des cas encore superficiels.

--5. LA QUARANTAINE d'un mois pour tous les animaux qui rentrent, avec soins aux pieds etc. Il y a des éleveurs qui ne vaccinent que les animaux qui rentrent. Attention aux achats, il y a des souches de piétin très virulentes.

--6. EVITER LES CARENCES EN ZINC , important dans la formation des onglons et la peau (pierres à lécher, apport dans le concentré – 0.5g / animal/ jour)

--7. SOIGNER LES ANIMAUX QUI BOITENT au plus vite (facile à dire!) Marquez les. Eviter de parer trop ; cela peut retarder la guérison. Après 4 jours à boîter une brebis va moins bien nourrir son agneau et perdre son état. Les bêtes non soignés vont disséminer la bactérie. Plus vite ils sont soignés mieux ils guérissent . Réformer au deuxième soins sans résultat. Souvent il y a un noyau d'animaux qui entretiennent le piétin dans un élevage . La résistance génétique existe et il est possible de repérer les souches les plus résistantes pour garder des reproducteurs. Trier les brebis qui boîtent aussi souvent que possible et les isoler si possible des autres.

Ceci résume un ensemble de mesures utilisés un peu partout dans le monde aujourd'hui. On peut réduire son impact sur le troupeau. On pourrait probablement l'éradiquer totalement de son élevage en agissant sur tous les animaux à une période bien choisie (peu d'agneaux, temps au sec etc. ) sachant que la bactérie ne survit nulle part (en dehors des onglons et les morceaux taillés )plus que 2 semaines .

http://www.agrireseau.qc.ca/ovins/Documents/Comment%20%C3%A9radiquer%20le%20pi%C3%A9tin%20dans%20le%20troupeau.PDF Voici un document qui explique la démarche pour éliminer le piétin.

  link http://www.agrireseau.qc.ca/ovins/Documents/Comment%20%C3%A9radiquer%20le%20pi%C3%A9tin%20dans%20le%20troupeau.PDF

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 20:05

 

 

 

                                                 LE POINT SUR LE PIETIN 2011

 

                       Le piétin, infection des pieds des moutons avec odeur nauséabonde et pourriture et décollement des onglons - quelle corvée pour les éleveurs. Tôt ou tard on est confronté à ce fléau dans nos élevages.  Ce n'est que ces 25 dernières années qu'on a commencé a comprendre les mécanismes en jeu. D'où la persistance de quelques idées assez répandues comme:  'de toute façon c'est dans le sol ', 'c'est le climat'.

                   Avant vers 1800 il n'y avait pas de piétin en France. Il a été introduit par l'arrivée de moutons Merinos. C'était déjà un problème qu'on achète. Aujourd'hui c'est un problème mondial. Ce qui suit est la synthèse d'informations récents sur la lutte contre ce fléau en France,Canada, Australie ,Nouvelle Zélande, UK etc.

                   COMMENT LE PIETIN S'INSTALLE?

             1.L'infection commence toujours sur la face interne de l'onglon où la corne ne protège plus les tissus (membrane kératogène).L'infection non traitée se propage .Si la face interne de l'onglon est en bon état , l'infection ne peut pas s'installer.

  1. Une bactérie (le Fusobacterium necrophorum) qui est toujours présente dans les sols prépare le terrain sur la face interne qui est déjà en mauvais état en émettant des toxines qui vont aider différentes bactéries à s'installer. Une seule de ces bactéries peut provoquer le piétin.
  2. 3.    Cette bactérie , LE DICHELOBACTER NODOSUS est peu résistante dans le milieu extérieur :maximum 2 semaines . Il y a plusieurs génotypes plus où moins virulents .L'infection peut être le piétin bénin où virulent. Le DICHELOBACTER NODOSUS est la seule bactérie qui agit sur la Kératine ( matière majeure de l'onglon) et sur l'élastine (matière majeure des ligaments). S'il n'y a pas d'odeur nauséabonde ce n'est pas le piétin mais une infection moins grave et plus facile à traiter (ex:bombe désinfectante )

                                  

                                       DONC

 

   L' ENNEMI EST  BIEN LE DICHELOBACTER NODOSUS

                       et connaître son mode de vie est la clé de la lutte :

 

    Le D.Nodosus ne peut vivre que très peu de temps en dehors des onglons des moutons. Il ne peut plus se multiplier et meurt sans le kératine des onglons. Selon les conditions il va mourir après 2 jours à 2 semaines . Par contre il peut résister 6 semaines dans des morceaux d'onglons taillés.(d'où l'intérêt de faire le parage dans un endroit bétonné où on peut éliminer les morceaux.)

 

 

 

 

        Il prolifère plus dans les onglons quand les températures sont au dessus de 10° et le milieu est humide (pâtures, fumier) mais déposé sur le sol (dans un millimètre carré il peut y avoir plus de 200 000 D.Nodosus) il peut être déplacé et il va seulement proliférer s'il est mis en contact avec l'onglon d' un mouton avec une paroi interne de l'onglon en mauvais état . On voit pourquoi le fumier et la boue sont des surfaces plus favorables et pourquoi il y a souvent une flambée de piétin des que les températures montent . Par contre si les onglons et en particulier la face interne sont en bon état, ou aucun mouton ne passe, il meurt après un délai court.(2 jours à 2 semaines )

 

     -LE RESERVOIR est surtout LES ANIMAUX INFECTES

-      Le D. Nodosus peut persister jusqu'à 2 ans dans des onglons de moutons apparemment sains. Il semblerait que c'est plus un problème avec un piétin bénin qu'un piétin virulent .

-      Le D. Nodosus peut persister jusqu'à 6 semaines dans les morceaux d'onglons taillés.

-      La transmission se fait surtout sur les pâtures contaminés (moins de 15 jours depuis pâture par des moutons infectés )Mais ce n'est pas en changeant de pâture tous les 15 jours qu'on règle le problème il faut avant tout des onglons de tout le troupeau en bon état.

-      Transmission aussi dans les bergeries et chemins (sauf si pas de passage depuis 15 jours )

-      et sur des aires de parcage. (par exemple: un lot de moutons a été contaminé après passage sur une aire où un autre lot ,avec environ 1% de moutons avec piétin,  avait stationné 1 heure auparavant.)

 

        LES ANIMAUX INFECTES SONT LES SEULES SOURCES            

                                DURABLE D'INFECTION.

 

                      Le plus souvent c'est une maladie qu'on achète. Et attention ,cela peut être plus ou moins virulent (d'autres génotypes que celui qui sévit chez vous)

                  -quand on rentre des animaux -béliers, agnelles etc.- une quarantaine d'un mois dans un endroit sain est préconisée, avec inspection des pieds etc. C'est vraiment la corvée mais c'est tellement moins que d'introduire une souche virulente ou de réintroduire le piétin une fois qu'on l'a éliminé. D'ailleurs, avec la gale , le piétin est probablement la seule maladie qu'on peut éviter avec une quarantaine. Acheter un bélier dans un centre de sélection semble être une certaine garantie de l'état des onglons à l'achat.

 

                  -D'autres possibilités mineures d'introduction , mais à ne pas négliger, sont les bottes ,tapis de tondeur, pneus , foires etc.          

       

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 18:38

L'année dernière nous avons visité un élevage biologique d'environ 400 brebis.La strategie de l'éleveur est de maitriser le pietin.Il passe tout le monde dans un cage de retournement pour tailler les onglons puis il les fait passer dans un pediluve(voir document en dessous) avec du king on blues dedans sur un tapis mousse por eviter les éclaboussures et donc le gaspillage de ce produit cher .Ensuite séjour sur une aire dur pour laisser sécher.Autrement il utilise ces mêmes pédiluves (il en a deux emboités) entre deux parties de bergerie ou les animaux sont obligés de passer et repasser.Il vaccine les agnelles de renouvellement avec footvax car il les achète à l'exterieur sans faire le rappel un mois après car ce vaccin est très cher.Il a l'impression de gèrer le pietin avec ces pratiques mais il ne l'élimine pas.astuce pediluve pietin 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(bientôt un article sur l'experience d'un autre éleveur concernant le pietin)

Repost 0
Published by brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com - dans pietin
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • Le blog de brebis-en-bretagne.groupemouton.over-blog.com
  • : Ce blog est le journal de liason de notre groupe mouton.Il est aussi destiné à tous ceux qui s'interesse aux moutons,à la laine aux chiens de troupeau etc.Posez nous vos questions.Faîtes vos commentaires!
  • Contact

Recherche